Bienvenue à laMairie de MOUILA

Accueil > Actualités > Ouverture du «Forum de Mouila» pour la conférence nationale  
 

Ouverture du «Forum de Mouila» pour la conférence nationale

Logo

Le «Forum de Mouila» qui réuni l’opposition gabonaise autour de l’opportunité d’une conférence nationale souveraine, a été ouvert par Me Louis Gaston  Mayila, le président de l’Union pour la nouvelle république (UPNR), nommé par ses pairs président du bureau de ces assises qui se tiennent à Mouila du 7 au 9 septembre courant.

Gabonreview.com - Forum de Mouila - © Jean-Pierre Rougou«Ici nous avons vaincu les querelles intestines. Ici nous avons vaincu les contradictions secondaires. Ici nous avons vaincu les divisions qui nous sont parfois insufflées de l’extérieur», s’est félicité Me Mayila. Parlant d’un «Forum historique», il a rappelé que c’est la première fois que tous ceux qui se réclament de l’opposition au Gabon acceptent de se retrouver pour donner un sens au combat visant le changement. C’est donc, selon le leader de l’UPNR, l’occasion pour l’opposition de se structurer afin de mieux s’organiser dans l’unité d’action. «Nous sommes venus à Mouila, c’est pour que, des rives de la Ngounié, naissent  un esprit nouveau, esprit de solidarité, esprit de confiance retrouvée, esprit de détermination sans faille dans le combat pour l’avenir du Gabon», a souligné le président du bureau des assises,  en guise de conclusion. «Il ne faut pas que ça soit une occasion manquée. Il faut qu’on sorte ici avec un projet commun», a indiqué pour sa part, Pierre Claver Maganga Moussavou, hôte de ces travaux.

Forces en présence et absences remarquées

22 partis politiques de l’opposition représentés par leurs leaders prennent part à ce «Forum de Mouila», dit historique. Il s’agit, entre autres, de Léon Mbou Yembi (FAR), Akouré Davin (ANG), Richard Moulomba (Arena), Mouang Mbadingue (MESP), Pierre-Claver Maganga Moussavou (PSD), Me Séraphin Ndaot Rembongo (PDS), Mathieu Mboumba Nziengui (UPG) et Alain Eya Mvé (Morena Unioniste). Zacharie Myboto, Casimir Oyé Mba, Jean Eyéghé Ndong et jean Pierre Rougou forment la délégation de l’Union nationale (UN), parti politique interdit dont est sociétaire le tonitruant André Mba Obame.

Représentée par Me Paulette Oyane, la  société civile gabonaise prend également une part active à ces assises. «Je suis également conférencière sur le thème de la Conférence nationale souveraine. Je vais en démontrer le bien-fondé comme solution à la sortie de crise que traverse notre pays», a laissé entendre la représentante du mouvement «Ça suffit comme ça !». Les absences d’André Mba Obame de l’UN, de Jules Aristide Bourdès Ogouliguendé du CDJ et du Pr Pierre André Kombila du RNB, ont été remarquées. Selon Séraphin Davin Akouré, président du comité d’organisation, le Pr Kombila  est attendu à Mouila ce samedi tandis que Bourdès Ogouliguendé s’est excusé. Il est représenté par François Nguéma Obame, secrétaire général du CDJ. Aucune explication n’a été fournie sur l’absence d’André Mba Obame, toujours convalescent depuis son retour de Paris le 11 août dernier.

Thèmes, enseignements et harmonisation idéologique

Gabonreview.com - Forum de Mouila - © Jean-Pierre RougouLa conférence des présidents de ces partis politiques de l’opposition s’est tenue à huis clos. Rien n’en a filtré. Cette réunion au sommet a sans doute jeté les bases des réflexions qui seront menées autour des thèmes déclinés dans le programme. Notamment, l’«état des lieux de la démocratie gabonaise : raisons d’une alternance politique manquée et bilan de l’opposition de 1990 à nos jours», «Institutions et transparence électorale», «Conférence nationale souveraine et autres perspectives», «Programme de gouvernement et gouvernement d’éthique», «Formalisation du cadre de travail de l’opposition», «Communication et marketing de l’opposition». Il a certainement été question de l’harmonisation des orientations idéologiques, puisque toutes les formations politiques en présence visent un même but, alors que leurs approches stratégiques et idéologiques ne sont pas forcément les mêmes. Le premier thème de ce programme a été débattu ce vendredi 7 septembre, après son exposé successif en sous-thèmes par Anaclet Bissiélo, Jean Eyéghé Ndong et Léon Mbou Yembi.

Pour l’universitaire (sociologue) et ancien ministre Anaclet Bissiélo, l’un des acteurs et témoins de la laborieuse marche démocratique depuis 1990, année de la première conférence nationale qui a ouvert une ère politique nouvelle au Gabon, «90 reste une étape». Pour lui toute perspective de changement se heurte, malheureusement, au peu d’engagement des leaders de l’opposition, dont les formations politiques respectives ne s’activent qu’à la veille des batailles électorales, brillant par une absence de renforcement des capacités opérationnelles, par l’absence de cohésion dans une stratégie et une candidature unique, véritable handicap dans leur quête pour la prise du pouvoir. Le sociologue a également indexé l’absence de formation des militants, autre facteur ruinant les chances de l’opposition qui, ces dernières décennies, aura accumulé échec sur échec. Anaclet Bissiélo a effectué une véritable analyse de la démocratie gabonaise.

Contre forum en faveur du PDG

Synchroniquement à ce forum de l’opposition, se tient un contre forum dans la même ville, chapeauté par l’association Renaissance. Proche du parti au pouvoir, le PDG, la structure associative multiplie des actions portant sur la formation des militants de ce parti, à travers des séminaires à la thématiques variée, allant de la marche du Gabon vers l’émergence, en passant par le développement durable, jusqu’à la batterie de réformes structurelles initiées par le président Ali Bongo Ondimba depuis sa prise du pouvoir en août 2009. Il est également question d’un meeting organisé par les hiérarques du PDG dans la localité. Ce qui n’a toutefois pas été officiellement confirmé.

Les cadres et autres militants de l’opposition ont répondu nombreux à ce «Forum de Mouila». La déclaration dite de Mouila est attendue le dimanche 9 septembre 2012 dans la matinée avant le grand meeting de clôture annoncé le même jour.

Publié le : 04 - 11 - 2012

Maire de la commune de Mouila
M. Pierre-Claver MAGANGA MOUSSAVOU - Maire de MOUILA
Mouila en images
Mairie de MOUILA
Visiteur
Dernière mise à jour : 28/02/2014